e-commerce les chiffres clés de 2015

[E-commerce] Les chiffres clés de 2015

Le e-commerce français en pleine croissance

Chers amis e-commerçants, l’e-commerce se porte bien ! Selon la Fevad (Fédération du e-commerce et de la vente à distance), les Français ont dépensé environ 65 milliards d’euros sur internet en 2015, soit une hausse de 14% par rapport à 2014. Ces chiffres démontrent l’importante évolution du marché du e-commerce sur ces dix dernières années. En effet, on compte aujourd’hui plus de 36 millions d’acheteurs sur internet, soit 3 fois plus qu’en 2005. Quant au montant global des achats, il a été multiplié par 8.

Cette croissance soutenue a attiré un nombre important de nouveaux acteurs, puisque l’on recense une hausse de 16% du nombre de sites marchands par rapport à 2014. Avec ces 182 000 e-boutiques, le marché du e-commerce français est plus compétitif que jamais !

Un marché hétérogène

Malgré l’accroissement du marché, aujourd’hui 85% du chiffre d’affaires global est réalisé par seulement 5% des boutiques en ligne. Parmi ces sites leaders, on retrouve entre autres les géants Amazon et Cdiscount. Cependant, on observe un retour des enseignes plus traditionnelles telles que la FNAC et Carrefour qui parviennent à présent à rivaliser avec les pure players. Ces enseignes ont amélioré leur stratégie multicanale alliant leurs points de vente on et off-line.

Une évolution se dessine également dans les habitudes de consommation des internautes. La mode est actuellement le secteur enregistrant le plus d’achats en ligne. Plus de 44% des internautes interrogés déclarent avoir achetés des produits d’habillement au cours des 6 derniers mois.  On discerne une nette baisse de l’achat de produits techniques, qui était pourtant l’un des secteurs enregistrant le plus d’achats en 2010.

 

e-commerce les chiffres clés de 2015

Une baisse du panier moyen

Si le nombre d’acheteurs en ligne ne cesse d’augmenter, le montant du panier moyen à lui tendance à baisser. Les chiffres montrent une diminution de 6% du montant par rapport à 2014, ce qui nous ramène à un panier moyen de 78€. Comment expliquer cette baisse ? Par une diminution des frais de livraison ! Dans le but de restreindre les abandons de panier et d’inciter à l’achat, de nombreux sites marchands ont allégé le coût de la livraison pour l’internaute. Il reproduit alors le comportement adopté dans les points de vente physiques, en réalisant des achats plus petits, mais à une fréquence plus rapprochée. On constate d’ailleurs une augmentation de 19% de la fréquence d’achats des internautes, ce qui représente une moyenne de 23 achats annuels par personne.

 

e-commerce les chiffres clés de 2015

 

L’avenir du e-commerce

Rassurez-vous, les prévisions pour l’année 2016 sont des plus encourageantes. En effet, le montant des ventes réalisées sur internet devrait dépasser les 70 milliards d’euros. Côté vendeurs, les pronostics sont aussi à la hausse puisque l’on pourrait atteindre la barre des 200 000 sites marchands.

Si le mobile est considéré comme le nouveau support utilisé par les cyber-acheteurs, il ne représente aujourd’hui que 10% des ventes réalisées sur internet. L’ordinateur reste donc le support privilégié, même si une inversion de la tendance est possible pour 2016.

 

Cet article est également disponible en : Anglais