e-commerce

3 fautes à ne pas commettre au lancement de son e-commerce

Démarrer une activité marchande en ligne n’est pas toujours chose facile, les solutions e-commerce sont en constante évolution, et la concurrence y est de plus en plus rude. C’est pourquoi, la moindre erreur peut être fatale. Voici quelques conseils pour vous éviter un faux pas.

3 fautes à ne pas commettre au lancement de son e-commerce.

1. Lancer votre site avant qu’il ne soit prêt

Le début d’une nouvelle aventure est toujours enivrant, cependant il faut savoir être patient et prendre le temps de faire les choses correctement. Lancer son site avant qu’il ne soit vraiment terminé transmet une image peu professionnelle à vos clients potentiels. Or, on le sait, la première impression est la plus importante pour convaincre un internaute de l’intérêt de votre site.

Quelques éléments à vérifier avant de mettre en ligne votre site :

  • Étudiez vos concurrents ! Observez leur site, la manière dont sont présentés leurs produits etc. Cela vous servira d’inspiration pour mettre en place votre propre e-commerce, sans copier bien entendu. C’est aussi une très bonne façon d’identifier les normes et codes de votre secteur d’activité.
  • Assurez-vous de renvoyer la bonne image en choisissant un design professionnel et en accord avec votre activité. Sélectionnez méticuleusement les images et autres visuels qui vont être présents sur votre boutique en ligne, ils doivent être de bonne qualité. Évitez d’afficher des pages « en construction », si certaines pages nécessitent encore un peu de travail mieux vaut ne pas les afficher dans un premier temps. Et surtout relisez vos contenus, un site rempli de fautes d’orthographe n’inspire pas confiance.
  • Proposez un contenu de qualité. L’intégralité de votre argumentaire de vente réside dans le contenu de vos pages, il est donc primordial de soigner votre discours. Prenez le temps de rédiger chaque fiche produit méthodiquement. Elle doit être unique et répondre à toutes les questions que pourrait se poser l’internaute. N’oubliez pas de renseigner les informations qui se veulent rassurantes pour vos visiteurs comme les CGV, ou encore la page de présentation de l’entreprise. Il faut aussi que les coordonnées de contact de l’entreprise soient clairement affichées en cas de question ou de problème.

2. Négliger l’expérience client

De nos jours, les internautes ont généralement le choix entre une multitude de sites pour acheter un même produit, c’est pourquoi il faut mettre toutes les chances de votre côté en leur proposant la meilleure expérience possible.

Il est nécessaire de leur proposer un site qui répond à leurs attentes. Pour cela, la première étape est de s’assurer que votre site est responsive (c’est-à-dire qu’il s’adapte aux écrans mobiles et tablettes). Les acheteurs sont de plus en plus nombreux à faire leur shopping en ligne sur ces appareils, il est donc important qu’ils puissent naviguer aisément et procéder facilement à l’achat de vos produits. Pour aider les utilisateurs dans leur navigation, privilégiez une arborescence simple et intuitive. Ils doivent pouvoir trouver ce dont ils ont besoin le plus vite possible.

Accordez également de l’importance au temps de chargement de votre site. Car si celui-ci n’est pas assez rapide aux yeux de l’internaute, il n’hésitera pas à effectuer son achat chez l’un de vos concurrents.

Il en est de même pour votre processus d’achat. Les internautes aiment la rapidité et la simplicité. Alors évitez d’ajouter des étapes qui pourraient constituer un frein pour l’utilisateur, comme l’obligation de se créer un compte client avant de finaliser sa commande. Et n’oubliez pas de proposer divers modes de paiement et de livraison pour satisfaire chacun de vos clients potentiels.

Enfin, il est impératif de mettre en place un service client qualifié et disponible pour les utilisateurs. Le secret réside dans la réactivité puisque vous devez répondre aux questions des internautes le plus rapidement possible pour les satisfaire. Et n’hésitez pas à récompenser vos clients pour assurer leur fidélité, en leur donnant des avantages promotionnels ou encore des échantillons.

3. Ne pas profiter de tous les canaux promotionnels existants

Pour obtenir de nombreux visiteurs sur votre boutique en ligne et réaliser des ventes, il est indispensable de faire connaître votre activité. Il est donc recommandé de promouvoir votre boutique en ligne sur toutes les plateformes adéquates existantes.

  • Améliorez votre visibilité sur les moteurs de recherche en optimisant votre référencement naturel (sélection des mots-clés stratégiques, optimisation des balises title et des méta descriptions).
  • Investissez dans des campagnes de référencement payant en achetant des mots-clés aux enchères sur Google AdWords.
  • Soyez présents sur les réseaux sociaux utilisés par votre cible pour accroître votre notoriété. Cela vous permet de créer facilement des liens avec des clients et de repérer les influenceurs de votre secteur.
  • Créez un blog pour générer un maximum de trafic sur votre site marchand. Cet outil permet de créer aisément du contenu de valeur (conseils, exemples d’utilisation de vos produits etc.) pour vos clients et vos prospects.
  • Affiliez-vous à des sites partenaires pour qu’ils participent à la promotion de vos produits à l’aide de bannières ou de liens.
  • Intégrez des places de marché telles qu’Amazon dans le but de profiter de leur trafic abondant pour faire connaître vos produits.

Cet article fait partie du dossier « 3 erreurs à éviter lorsqu’on se lance dans l’e-commerce ». Retrouvez les autres articles concernant ce sujet sur le blog d’Olivier CLEMENCE.

Cet article est également disponible en : Anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *